images_philisophie_supair

Il était une fois…

… Pierre Bouilloux, un moniteur de deltaplane. À l’époque, ses passagers s’évanouissaient en vol du fait de points de compression. Il commença alors à bricoler ses harnais afin d’améliorer le confort de ses clients. Il acheta sa première machine à coudre en 1979.

L’année suivante, Pierre fabrique tous les harnais pour son école et parvient même à les commercialiser. Durant les 5 années suivantes, l’appartement du couple Bouilloux, en plein centre d’Annecy, fera office d’atelier de production.

– Les premiers produits signés SUP’AIR datent de 1982… Depuis, la marque a connu de nombreux évènements marquants :

– 1985 est l’année des premières sellettes de parapente et des premiers locaux pour SUP’AIR.

– En 1988, les sellettes SUP’AIR sont les premières à intégrer le parachute de secours.

– Au début des années 90, SUP’AIR développe les premières boucles automatiques pour les harnais de parapente : de l’idée à la production, en passant par les dessins et la mise au point, en partenariat avec une entreprise haut-savoyarde spécialisée.

Quelques années plus tard, le développement de ces boucles aboutira aux premiers systèmes anti-oubli.

– Parallèlement, Pierre vole. Il sera champion de France de parapente de distance de 1990 à 1994 et améliorera plusieurs fois les records mondiaux de triangle FAI. Il enchaîne également les vols bivouac dont il est un des précurseurs.

– 1992 marque l’apparition des premiers Anti-Balance-Systems qui améliorent la sécurité active des sellettes.

– Toute la décennie 90 est une période durant laquelle les systèmes d’amortissement évoluent beaucoup ; SUP’AIR est le premier fabricant à intégrer l’Airbag à la sellette.

Pendant les années 2000, SUP’AIR se développe à l’international.

– En 2007 apparaît le «Team Pilot» Acro.

– En 2012 SUP’AIR propose une sellette avec système de largage de la voile principale et secours dirigeable «BASE system».

– En 2014 SUP’AIR se lance dans les voiles avec un premier Biplace le SORA.

– En 2015, première voiles solo de la marque l’EONA (EN-A), et l’EIKO (voile montagne).

La philosophie SUP’AIR

SUP’AIR se caractérise par la passion collective d’une équipe et une envie sans cesse réactualisée d’élaborer des produits excitants pour le vol libre. La marque SUP’AIR est reconnue dans le monde entier, notamment pour la conception de sellettes de parapente dédiées à toutes les formes de vols et de pratiques.

Lancemenent des voiles en 2014 avec le Biplace SORA. Un challenge passionnant pour l’équipe qui se renforce autour de ce nouveau métier. L’accueil fait par les pros à notre biplace SORA est un premier pas d’excellence ! L’aventure continue en 2015 avec une gamme de plus en plus large avec l’EONA une voile montagne, l’EIKO et une voile de progression ENB la Leaf..

Au cœur de notre métier historique, le développement des sellettes vise à proposer des produits toujours plus aboutis et innovants, sans oublier que la sellette est aussi importante que la voile pour le plaisir et la sécurité du pilote.

L’engagement qualité et la réactivité de SUP’AIR sont liés à la proximité des partenaires de production et des fournisseurs de matières premières (voiles et sellettes) dont la plupart sont français ou européens. Toutes les sellettes SUP’AIR sont fabriquées en Europe et tous nos produits sont distribués par un réseau de revendeurs professionnels et passionnés.

SUP’AIR c’est aussi une équipe en évolution, qui se projette autour de valeurs humaines, d’innovation et de qualité pour vous accompagner dans votre passion.

Bons vols !